Pages

dimanche 2 juin 2013

Des couleurs, des sols...

Un petite séance photo pour montrer un peu l'avancée de nos menus travaux.

1. Nous avons appliqué les badigeons de chaux grasse en 5/7 couches, selon les endroits. Le rendu photo n'est pas concluant, encore une fois, mais sachez que la chaux étant assez transparente, passer de fines couches successives est la seule méthode pour obtenir un mur ayant une grande profondeur et un beau jeu de couleur, là où l'on ajoute un pigment.

2. Les sols de la cuisine, du couloir et d'une partie de l'atelier ont été faits avec des dalles en pierres de Dinan (souvent utilisées en ext.) - les mêmes que dans la salle d'eau. Il nous reste à faire les joints.

3. Le sol du bureau est fait avec des pierres de Pleugueuneuc, utilisées dans le temps pour la maçonnerie des maisons (quasi à sec) elles se retrouvent très bien par terre ! Le sol n'est pas très plat, évidemment, mais le rendu est superbe : cela nous fait penser à une cour de maison méditerranéenne..Idem pour les joints.

4. Le baril du Rocket a été déshabillé car, grâce à Damien et Pierre, venus visiter le chantier, la réflexion sur l'énergie s'est relancée ! (Merci à vous deux) Nous allons donc transformer notre Rocket pour en faire notre fournisseur d'eau chaude sanitaire. Pour ceux que cela intéresse, je vous renvoie à une discussion brève mais suffisante que j'ai eu ici : http://www.ecologie-pratique.org/forum/viewtopic.php?showtopic=2316

5. Les sols de la chambre et des toilettes sont en osb. Étant donné qu'ils sont rehaussés, nous avons aménagé des trappes pour le rangement, en sous sol... d'où les jointures loin d'être au poil... Celui de la chambre recevra du coco pour terminer.

6. Le débord de toit est enfin acceptable ! Nous avons coupé les tôles et un charmant voisin est venu tronçonner les chevrons qui dépassaient... Nous avons désormais 50cm de débord, contre 110cm auparavant... le soleil rentre de nouveau dans la maison et les murs se chauffent !

Pour le reste, il n'y a qu'à regarder : la maison, sous toutes ses coutures :


L'isolation en laine de mouton (à souffler, en vrac) sera faite cette semaine et juste après, nous ferons la dernière couche de dalle en terre dans l'atelier et la salle. (la laine de mouton, plus chère au sac que la ouate de cellulose, nous revient pourtant au même prix : celle-là est beaucoup plus légère et se tasse donc beaucoup moins que la seconde... cela nécessite donc d'en mettre moins pour une isolation équivalente...)

Petite note en passant : la bauge a en effet une propension à prendre et stocker la chaleur complètement dingue : aujourd'hui, la température des murs ext. était de 30°C et c'était pourtant loin d'être la canicule ! D'où le sol en  terre devant les baies vitrées... ce serait dommage de se priver d'un tel apport !

J'ai comme l'impression qu'on voit le bout non...?

3 commentaires:

  1. BRAVO le résultat est SUPERBE. Beaucoup de travail mais je sais que le courage ne manque pas......... je suis fière de vous et j'attends le mois d'août avec impatience.
    Biz - Annick

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci !!
      En août, tu ne reconnaîtras plus la maison, même le jardin sera semé d'engrais verts !!
      On t'embrasse tous les deux,
      Do.

      Supprimer
    2. bonjour
      nous sommes de trans la foret,non loin de bazouge. votre sol en terre cru a t'il bien tenu dans le temps depuis la publication de votre blog? car nous somme en reno ecolo et cherchons un sol qui sort un peu de l ordinaire. et bravo pour ce super travail
      cdl jeni

      Supprimer