Pages

mardi 24 avril 2012

Malins c'est romains !

Nouvelle semaine, nouvelle technique !
Pour plusieurs raisons : 
1. d'abord, le problème de l'arase sur un mur fait de pierre destiné à accueillir deux lisses basses pour l'ossature bois ;
2. ensuite, le problème de la quantité sans doute insuffisante de pierre encore disponible sur le chantier ;
3. puis, le problème de l'usure : on en a marre de maçonner !
4. enfin, la volonté d'aller un peu plus vite. 
Ces quatre raisons nous ont donc fait choisir une nouvelle technique pour les soubassements de la partie paille de la maison : le cyclopéen. Je ne détaille pas ici car ici et vous trouverez de quoi éclairer vos lanternes.
Et voici les photos du début de chantier, sans bétonnière (je le précise car, si jusqu'alors la bétonnière ne nous aurait pas beaucoup aidés, pour cette étape, elle sera tout a fait indispensable - on utilise effectivement beaucoup plus de mortier...). Mais tout d'abord, un petit aperçu de la maçonnerie sous sa bâche :



là, dans le trou, c'est l'entrée de la maison, plein Est.


un romain !



Les planches du coffrage font 45cm de haut. Le soubassement fini doit faire +/- 50cm. On peut observer un décalage de niveau entre les planches : c'est que ce décalage existe simplement au niveau des fondations qui pour rappel, sont en graviers - difficile avec ce matériau d'obtenir du plat. C'est pour cela que notre coffrage ne fait que 45cm : pour atteindre le niveau final, nous ferons une arase (toujours en chaux-sable). Pour le reste... et bien...je ne vois pas grand-chose à ajouter côté technique... ah si ! c'est tout de même beaucoup moins usant que la maçonnerie !
Si la météo se fait clémente en nous laissant quelques belles éclaircies, on devrait avoir fini tout ça en fin de semaine prochaine...et commencer l'ossature bois (qui sera bientôt livrée...).

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire